Quel disque dur pour votre NAS ?

C’est difficile de choisir un disque dur pour votre NAS car, sur Internet, chaque internaute y va de son retour d’expérience plus ou moins orienté et il n’est pas simple d’avoir une étude FIABLE… et dans un même temps les constructeurs de disques mécaniques se sont également lancés sur le marché depuis quelques années et proposent maintenant des disques série RED (rouge) fabriqués spécialement pour les NAS.

Quoiqu’il en soit, un disque dur étant une pièce mécanique avec des plateaux en rotation, malgré tout le soin apporté par les constructeurs, il est toujours possible qu’une panne survienne !

Voici mes recommandations :

Quel type de RAID avec les disques ?

Cela dépend de la criticité de vos données, est-ce une sauvegarde de vos données personnelles (photos et vidéos) de votre ordinateur vers le NAS ou simplement un moyen de stockage qui va vous permettre de lire simplement vos contenus sur votre TV ?

JBOD / Basic

Si votre NAS ne sert qu’à stocker des vidéos ou des photos que vous pouvez récupérer ailleurs, ou que votre NAS est déjà sauvegardé dans un autre lieu physique, dans ce cas les types JBOD / Basic sont adaptés !

Chaque disque dur ajouté vous augmente la capacité car leur capacité de stockage s’additionne.

Ainsi, si vous achetez 2 disques de 2 To, cela vous fera 4 To de stockage en tout.

En revanche, il n’y a aucun redondance en cas de panne d’un disque dur, soit :

  • vous avez choisir JBOD : le volume n’est plus lisible
  • vous avez choisir Basic : vous perdez la moitié du stockage et donc la moitié de vos données

Si votre NAS est sauvegardé sur un site distant de chez vous et que vous pouvez attendre plusieurs heures pour récupérer vos données, ces modes de stockage sont intéressants et sont le plus économique car les capacités des disques s’ajoutent.

SHR

Par défaut un Synology équipe ces NAS avec ce mode et il est recommandé pour les personnes qui ne veulent pas rentrer dans les détails, c’est parfait pour les débutants sans se prendre la tête.

Il permet de mixer les disques de tailles différentes sans perte de place, ainsi vous pouvez mixer les disques de 1, 2 et 4 To, c’est le SHR qui réparti les données.

Il fournit également une redondance suivant vos disques, et permet une extension simple en rajoutant des disques si votre NAS peut prendre plusieurs disques.

RAID 1

Mon NAS Synology étant équipé de 2 baies de stockage, j’ai choisi du RAID 1 qui duplique les données du premier disque sur le deuxième (mode miroir).

Ce n’est pas économique car les espaces de stockage disponible ne s’ajoutent pas, ainsi avec 2 disques de 4 To, l’espace global reste à 4 To.

En revanche, ce NAS contient toutes mes données photos et vidéos, or je ne voulais pas tout perdre en cas d’un crash d’un disque, car j’en ai énormément, et ne souhaite pas mettre plusieurs jours pour tout restaurer par Internet.

Cela permet d’avoir une bonne qualité de service car en cas de crash d’un disque, je le remplace et la recopie du nouveau disque s’effectue au redémarrage (cela peut prendre plusieurs jours), mais j’accède toujours à mes données.

Attention à bien mettre les mêmes tailles de disque, sinon c’est votre disque le plus petit qui va déterminer la taille totale de votre stockage : 1 disque de 2 To + 1 disque de 4 To, en RAID 1, vous n’aurez que 2 To disponible et vous n’utiliserez que la moitié du disque de 4 To !

RAID 5 / 6

Pour les NAS équipés de 4 disques durs et plus, le RAID 5 est un bon choix pour ne pas perdre trop de place disque, car le RAID 5 autorise la perte d’un disque dur, ce qui vous enlève ce disque dans votre capacité totale.

Le RAID 6 est encore plus couteux car il autorise la perte de 2 disques durs, du coup votre espace total de stockage est amputé de 2 disques durs, en revanche, vous maximisez les chances d’avoir un NAS toujours opérationnel !

Pourquoi j’utilisais des disques durs de la série Green et pas ceux créés pour les NAS (Red) ?

Quand j’ai commencé le stockage sur un NAS Synology, les disques durs de séries RED n’existaient pas, du coup j’avais choisi les disques durs Green car ils ont une vitesse de rotation plus basse que les disques ayant une rotation de 7200 tours/minutes et sont donc plus silencieux, et leur prix était plus faible que les disques durs non-green.

De ce fait, et possédant un NAS 2 baies de Synology, je suis parti du principe (pas forcément fiable mais la probabilité est faible d’avoir 2 disques qui plantent au même moment) que je mettrai 2 disques durs Green en RAID 1 (miroir des données entre les 2 disques), ainsi, si l’un des disques durs ne fonctionne plus, alors celui qui reste tiendra le temps que je récupère un autre disque.

Maintenant que la série Green n’est plus développée, mon NAS est équipé de disques durs Red conçus pour les NAS. L’avantage est d’avoir une garantie de 3 ans au lieu des 2 ans habituels. Un bon point.

Pour savoir si le disque dur qui vous intéresse est compatible avec votre NAS Synology, je vous conseille le guide officiel.

Passage aux disques durs pour les NAS

Si l’on regarde la documentation de Western Digital ou Seagate, on remarque que les disques durs possèdent un firmware adapté aux NAS et sont conçus pour fonctionner 24h/24.

Il n’existe donc que 2 constructeurs de disques durs conçus pour les NAS. J’ai rassemblé les données des tests réalisés par Tom’s Hardware pour les disques durs de 4 To pour les comparer :

Western Digital RED NAS Seagate IronWolf NAS
Taille 4 To 4 To
Rotation 5400 RPM 5900 RPM
Consommation écriture 5.9 W 6.5 W
Lecture séquentielle 134 Mo/s 156 Mo/s
Débits mixtes 119 Mo/s 129 Mo/s
Température 33° 34°
Date de sortie 2013 2017
Prix €€
AMAZON
CDISCOUNT
GROSBILL
AMAZON
CDISCOUNT
GROSBILL

Le choix évident est le disque de Seagate IronWolf NAS car il bénéficie d’une vitesse de rotation supérieure, ce qui est synonyme de performance en hausse et une consommation contenue car il ne tourne pas à 7200 trs/min (RPM).
L’IronWolf étant un disque dur sorti en 2017, il n’est pas étonnant qu’il surpasse son concurrent qui existe depuis 2013, et en plus il est moins cher !
Ses débits séquentiels étant importants, il est tout à fait envisageable de regarder plusieurs vidéos en même temps sans craindre une saturation du disque.

Détails des autre modèles de disques durs (hors NAS)

Si vous ne souhaitez pas utiliser les disques durs développés pour les NAS, il est possible d’installer tout type de disques durs.

Je vous recommande le lecture de mon article sur le TOP 7 des NAS du marché.

Détails des modèles de disques durs Western Digital

La famille des disques durs Western Digital se compose de :

  • Blue est conçu pour le travail au quotidien avec
  • Black est accès vers les performances
  • Purple est prévu pour l’enregistrement de flux vidéo HD des caméras de surveillance

Détails des modèles de disques durs Seagate

  • Barracuda est pour l’utilisation au quotidien
  • SkyHawk est conçu pour la surveillance vidéo

Test (non-prévu) du Service Après Vente de Western Digital RED

L’un de mes actuels disques durs Western Digital de 4 To a généré une alerte SMART qui a été remonté par le NAS : impossible de ne pas le voir car le NAS Synology bippait et un voyant orange était apparu sur la façade.
J’ai donc envoyé le disque dur au Service Après Vente et en attendant son retour, l’autre disque prend le relais, et grâce au RAID 1, j’ai pû continuer à utiliser mon NAS. Dès son retour du SAV, j’ai remis le nouveau disque et avec le RAID 1, les données ont été recopiées automatiquement et s’est terminé au bout de 2 jours.

A part ce voyage au SAV, je suis très satisfait des disques NAS (Red), et je vous montre les rapports SMART (pour les générer : Gestionnaire de Stockage > HDD/SSD > Infos sur la santé) des différents disques durs :

Smart disque dur NAS Red Western digital

2 chiffres marquants :

  • Power_On_Hours : 17667 heures de fonctionnement, soit quasiment 2 ans en continu (mon NAS est paramétré pour mettre en veille les 2 disques durs au bout de 20 minutes)
  • Load_Cycle_Count (LCC) : 5195, il s’agit du nombre de cycles de chargement/déchargement dans la position où la tête magnétique se place au repos

Le LCC étant bas, c’est parfait, néanmoins, tant que ce chiffre ne dépasse pas les 300 000 (les disques ne sont plus garanties s’ils dépassent ce niveau de LCC).

Les disques SSD NAS

Il y a énormément de contrevérité sur les SSD dans des NAS et certains anciens articles étant haut classés dans les résultats des moteurs de recherche, on lit que les disques SSD ne sont pas fiables, ne sont pas adaptés, ou ne sont pas performants… STOP !

Pour information, je mets à jour cette page du blog en rédigeant cet article en 2017.

Il n’y a pas si longtemps, on pouvait même lire des tutoriels pour désactiver toutes les avantages des SSD, un comble ! Le but du SSD est d’être particulièrement rapide, donc il ne faut en aucun cas l’handicaper en le bridant.
Surtout que l’on parle toujours d’usure car un SSD a une capacité en écriture définie, sauf que les fabricants garantissent leur SSD sur une durée, par exemple 5 ans chez Samsung, ou alors jusqu’à 75 To écrits (le fameux TBW qui signifie TeraBytes Written), ainsi, la garantie ne pourra s’appliquer si j’ai écrit plus de 75 To sur mon SSD.

Disque SSD garantie 5 ans par Samsung
Ainsi, voici l’état d’un SSD branché sur un PC avec Windows 10 au bout d’1 an avec le logiciel Samsung Magician qui définit l’état du stockage avec le nombre de To écrit, soit 8.3 To dans mon cas :

Etat BON d'un SSD Samsung avec Magician

On voit ainsi que j’ai consommé 8.3 To sur les 75 To supportés par Samsung, avant que j’y arrive, j’aurais déjà changé de disque bien avant.

Et aujourd’hui, soyons clair : ce qui sauve le disque dur à plateaux par rapport aux SSD c’est uniquement le prix ! La fin du disque dur mécanique est programmée et il aura finalement vécu bien longtemps depuis sa création en 1956.

Les avantage des SSD face aux disques durs sont multiples :

  • gain de place grâce au format 2″5 contre 3″5
  • consomme 3 fois moins
  • 0 bruit
  • latence 10 à 50 fois plus faibles en multitâches
  • débit 4 fois plus important (le débit réseau limite actuellement à cause du 1Gbit/s donc soit on utilise un switch qui permet d’agréger plusieurs câbles Ethernet, soit on attend « demain » quand nous serons en 10Gbit/sec cela sera bien mieux exploité)

Aujourd’hui, sur mon NAS, je stocke des fichiers vidéos, audios et photos en grande quantité donc j’utilise des disques durs mécaniques de 4 To car j’ai besoin de place or, pour avoir la même capacité de stockage en SSD, ce prix serait 5 fois plus élevé, je me rabats donc sur du disque dur classique par défaut.

L’énorme avantage du SSD face au disque dur est le silence qui est révolutionnaire pour du stockage, et une fois que les SSD sont installés dans un NAS, lors du démarrage du NAS, je me mettais à vérifier les branchements car je n’entendais pas les bruits habituels inhérents aux disques mécaniques.
Cela permet de positionner le NAS dans un salon sans être gêné par les accès aux fichiers généré par multiples périphériques et d’entendre un grattement continu qui va bientôt faire parti du passé.

Utilisation du SDD en cache uniquement

Synology propose un mode de cache en lecture sur le disque SSD pour accélérer les données récupérées depuis les disques durs mécaniques qui sont bien plus lents.

Si vous choisissez ce mode d’utilisation, il est recommandé de cocher la case Omettre les E/S séquentielles, ainsi pour la lecture de fichiers vidéos qui sont de gros fichiers la lecture est de type séquentielle, et les disques durs classiques arriveront à fournir les données (il ne faut pas non plus imaginer servir 100 flux vidéos différents avec un disque dur, il a une limite assez basse).
Dans cette configuration, le SSD sera utilisé uniquement pour les lectures de données aléatoires, car c’est dans ce cas de figure que le disque dur classique est le plus lent.

SSD le stockage qui va remplacer le disque dur mécanique ?

C’est tout à fait possible. Comme expliqué précédemment, la limite actuelle du SSD est son prix, ainsi pour 4 To et plus, les disques mécaniques sont plus abordables.

En revanche, les fabricants augmentent la taille des SSD d’année en année et annoncent des disques SSD de 16 To ! En effet, les disques mécaniques augmentent lentement leur capacité de stockage tandis que ceux des SSD commencent juste, et au niveau physique, les SSD ont des puces de plus en plus capacitives et il est plus aidé d’empiler les puces (il y aura aussi une limite bien sûr mais elle est loin d’être atteinte).
Pour le moment, seuls les prix des disques SSD de 1 To deviennent de plus en plus abordables.

Voici un condensé des disques SSD de 1 To testé par Anandtech dont j’ai rassemblé les informations dans le tableau ci-dessous :

Crucial MX500 SanDisk Ultra 3D Samsung EVO 860
Un disque SSD Crucial MX300 Un disque SSD Sandisk Ultra 2 Un disque SSD Samsung EVO
Taille 1 To 1 To 1 To
Débits séquentiels lecture 534 533 533
Débits séquentiels écriture 481 501 502
Endurance 360 To 600 To 600 To
Garantie 5 ans 3 ans 5 ans
Prix €€ €€€ €€€
AMAZON
CDISCOUNT
GROSBILL
AMAZON
CDISCOUNT
GROSBILL
AMAZON
GROSBILL

Les débits séquentiels saturent de toutes façons les ports SATA et donc le réseau. En effet, le réseau est autour des 1 Gbits/sec soit 125 Mo/sec maximum.
Du côté des IOPS et de la latence, on voit qu’elles sont imbattables en comparaison avec les disques durs mécaniques. Il faut ensuite estimer si l’on veut un espace de stockage restreint avec des performances hors norme lorsque l’on choisit un SSD.

Enfin, si vous souhaitez voir concrètement ce qu’un NAS de Synology peut vous apporter, je vous renvoie vers la vidéo YouTube ci-dessous :

Bon choix de stockage !

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. XyAlJ dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article. Je possède un DS415+ et je voudrais upgrader mon stockage.
    J’hésite entre une solutions avec 4 disques durs mécaniques de 4 To en RAID 10 ou 3 disques mécaniques de 4 To également et un autre en SSD de 500 Go ou 1 To en cache mais du coup en SHR. ( je perds 1 To de stockage dans la config en RAID 10 mais si elle est plus performante, je me dis que ça vaut le coup )
    Qu’en pensez – vous ?
    Si vous avez une configuration qui vous semble meilleure, s’il vous plaît, n’hésitez pas à me le dire.
    Merci d’avance,
    Cordialement,

  2. Safly dit :

    Bonsoir,

    Si je résume, vous hésitez entre :
    – 4 * 4 To en RAID 10
    – 3 * 4 To + 1 SSD 500 Go / 1 To en RAID SHR

    Quelle est l’utilisation globale de votre NAS ?

    Car du RAID 10 sur 4 disques, vous aurez de très bonnes performances, et un espace utilisable de 8 To (au lieu de 16 To), et une protection totale des données de 8 To !

    Pour le RAID SHR sur 3 disques avec un SSD en cache, les performances sont excellentes avec un SSD, et vous aurez 8.5 To disponible (on perd 1 disque de 4 To pour la protection).
    J’imagine que vous avez testé les configurations de disques possibles avec le simulateur de RAID Synology (cela peut servir à d’autres lecteurs).

    Mettre un SSD en cache vous permettra d’accéder rapidement aux milliers de petits fichiers rapidement, tant que vous restez dans la zone de ce cache. Si vous accédez à des fichiers aléatoires de grandes tailles, alors il faudra que le cache se remplisse, et pendant ce temps, alors les performances chutent puis les futurs accès à ces mêmes fichiers seront plus rapides.

    Personnellement, si vous souhaitez des performances avec la plus grande protection de données (redondance), alors je recommanderai le RAID 10 avec 4 disques de 4 To.

    Ensuite tout dépend de votre utilisation, à savoir si vous souhaitez garantir au maximum la fiabilité et la disponibilité des données stockées, ou si vous accédez régulièrement à des milliers de petits fichiers (mais qui reviennent souvent pour que les données puissent se loger régulièrement sur la taille disponible du cache SSD).

    Si vous cherchez le plus large espace de stockage, soit 12 To, en pouvant vous permettre de perdre jusqu’à 1 disque, dans ce cas-la le RAID 5 est possible. Les performances sont moins bonnes que le RAID 10 car le processeur du NAS doit calculer les parités des données et cela consomme des ressources CPU.

    Ou alors du RAID 5 sur 3 disques + 1 SSD en cache. 😉

  3. XyAlJ dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Mon NAS est pour une utilisation assez « basique » j’imagine.
    J’y stocke toutes mes vidéos, mes musiques, mes photos et mes documents comme mes papiers et des fichiers de divers type.
    Je m’en sers depuis peu avec Surveillance station.
    Peut être à l’avenir, j’aimerai voir pour utiliser des services tels que Mail plus pour avoir une messagerie perso, de même que faire un petit site web pour partager des choses avec mes proches comme les photos des enfants par ex ou encore me faire un calendrier avec calendar.
    Ce sont des idées récentes car je viens de passer à la fibre ( 😀 ) et ça m’ouvre de nouvelles perspectives !

    Bref, la question est maintenant :

    Est ce que je prends :
    RAID 10 avec 4 * 4 To ?
    ou alors
    RAID 5 avec 3 * 4 To + 500 Go / 1 To en cache ?

    Au niveau du stockage disponible, le comparateur de RAID me donne le même espace pour les deux config ( 8 To ), au niveau du coût c’est sensiblement le même prix, c’est donc la performance et la fiabilité qui vont faire la différence.
    Si le RAID 5 consomme plus de ressource CPU, ne vaut – il pas mieux du RAID 10 ou le fait de mettre un SSD en cache règle ce problème et soulage le CPU ? ( car je me dis que moins je sollicite le CPU mieux c’est … )

    Qu’en dites vous ?

  4. Safly dit :

    Bonjour !

    Du coup, au vue de l’utilisation, je dirai que vous n’avez pas tellement besoin de cache. Le cache sert de façon efficace lorsque l’on fait beaucoup d’accès à des fichiers identiques régulièrement. Pour faire du stockage en tant que sauvegarde, ou caméra avec Surveillance Station, ou utiliser les services du NAS sans avoir 10 utilisateurs en même temps, je vous conseillerai plutôt le RAID 10 sur 4 disques.
    Ainsi, en cas de perte d’un disque dur, la reconstrution est bien plus rapide qu’en RAID 5, et pendant ce temps votre NAS ne sera pas lent.

    Le RAID 10 fait « perdre » la moitié du stockage total, en revanche, niveau performance, c’est agréable, niveau reconstruction ça n’est pas pénalisant, et vous pourrez lire les fichiers de tout le NAS sans craindre une perte de performance à cause d’un cache SSD qui n’aura pas vos fichiers stockés.

    Généralement, les gens partent plutôt sur RAID 5 sur 4 disques pour avoir le maximum d’espace de stockage. Mais c’est surtout une question de budget. 😉

    La fibre c’est le top 😀 Et vous pourrez envoyer rapidement des fichiers sur du stockage distant facilement pour faire des sauvegardes des documents important du NAS Synology.

  5. XyAlJ dit :

    Re,

    Je vais donc partir sur du RAID 10. Par contre, je réalise une chose : je vais devoir réinstaller tout ?
    Ou je pourrai remplacer mes deux disques existants par des neufs puis ajouter les deux autres pour passer en RAID 10 ? Je crains fort non il me semble ?

    Une autre question, tant que je vous tiens 😀 :
    J’observe que ma RAM est utilisée à 42 %, je trouve ça élevé vu que je ne fais rien avec le NAS en ce moment même. C’était le cas cet après midi, je pensais alors que c’était du à Surveillance station car mes deux caméra étaient en enregistrement. Apparemment non.
    Avez – vous une idée ?
    Est ce « normal » ?

  6. Safly dit :

    Bonjour,

    Pour la réinstallation, je ne sais pas car je n’ai rien trouvé dans la documentation Synology : https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/help/DSM/StorageManager/volume_diskgroup_change_raid_type
    Il ne parle pas de RAID 10, seulement de RAID 1 que l’on peut convertir en RAID 5 ou de changer du RAID 5 en RAID 6.

    Peut-être qu’en passant par du RAID 1, puis vous pouvez tenter de rajouter les 2 disques d’un coup et voir si dans « Gérer le RAID », il est possible de convertir le RAID 1 en RAID 10 ?

    Personnellement, j’ai déjà testé de convertir un disque Basic en RAID 1 sans problème.

    Concernant la RAM, pas d’inquiétudes, dans le « Moniteur de ressources », vous pouvez voir quelle est l’utilisation réelle de la RAM : http://synology.pc-fute.com/utilisation-ram-nas/
    Vous y verrez que beaucoup de données sont en cache (chez moi plus de la moitié de l’espace totale), car le système place en mémoire les fichiers les plus régulièrement lu et tout cela est normal 🙂
    Si le système manque de mémoire, alors il va réduire la taille de la mémoire cache pour lancer les applications.

  7. XyAlJ dit :

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre aide.
    Je vais m’occuper de tout ça, j’ai de quoi m’amuser quelques temps.

    Je vous souhaite un bonne journée et merci encore !

Laisser un commentaire