Installation du DS218J et comparaison avec le DS212J

0 Partages

Mon DS212J date de 2012 et depuis la mise à jour du DSM (DiskStation Manager) en version 6, l’interface web était lente, donc je l’ai revendu pour me procurer le DS218J.
On ne peut pas reprocher le support du système d’exploitation DSM par Synology qui permet d’installer la version récente sur les anciens NAS, en revanche, le matériel n’est souvent plus assez performant.

Néanmoins, mon ancien NAS fonctionnait très bien, les transferts depuis le NAS également, tout comme les sauvegardes distantes, seules les performances étaient parfois bridées à cause du processeur qui tournait à 100%.

La différence est donc purement matériel, et je suis resté sur 2 disques durs NAS configurés en RAID 1.
Pour information, voici les différences matériel entre le DS212J et le DS218J :

  • processeur simple coeur 1.2 Ghz contre processeur double coeur 1.3 Ghz
  • 256 Mo de RAM contre 512 Mo de RAM
  • 2 ports USB 2.0 contre 2 ports USB 3.0 à l’arrière

Aujourd’hui, nous allons donc installer le NAS DS218J et installer le système DSM de Synology !

Déballage du DS218J

Allez, on passe au déballage du NAS DS218J tout juste reçu :

Boite en carton du NAS DS218J

On voit bien que le DS212J et le DS218J se ressemblent et que les différences se cachent principalement à l’intérieur :

NAS DS212J versus DS218J

Le contenu de la boite du DS218J est standard :

  • câble alimentation + transformateur
  • guide d’installation rapide
  • guide pour la sauvegarde C2
  • kit en cas d’utilisation de disques 2″5 (or je n’utilise que des disques de 3″5 qui sont plus gros)

Contenu de la boite du DS218J

A l’intérieur, Synology a rajouté des absorbeurs de vibrations avec des ergots en caoutchoucs dans le but de réduire le bruit des disques durs :

Ergots en caoutchouc pour les disques durs

Le jour où l’on utilisera des disques SSD, alors il n’y aura plus au bruit. 😉

Ensuite, je mets le 1er disque dur de mon ancien DS212J dans l’emplacement HDD1 du DS218J et je démarre le NAS !

Installation du système DSM sur le nouveau NAS

Comme j’ai pris mes disques durs de mon ancien NAS, les disques ne sont pas formatés (ils ne sont pas vides), du coup, l’interface m’indique que je peux migrer mes données sans les perdre, et ça c’est très pratique. 🙂

Par sécurité, je n’ai mis qu’un seul disque dans le nouveau NAS, ainsi, en cas de mauvaise manipulation, j’ai toujours les données sur le 2ème disque car les 2 disques étaient configurés en RAID 1.

Pour sauvegarder tous les paramètres du DSM Synology, je vous invite à lire mon tutoriel pour la sauvegarde de la configuration.

J’accède par l’adresse Internet du NAS, et il existe 2 possibilités  :

Personnellement, puisque j’avais récupéré l’IP depuis ma Box Internet, j’ai directement mis son IP :

Migration DSM DS212J vers DS219J

Je préfère repartir de 0 au niveau de la configuration du système car je souhaite tout reconfigurer par rapport à ce que j’ai besoin. Or l’utilisation que je fais du NAS à changer depuis mon précédent.
Il y a 2 choix possibles :

  • Migration : conserver mes fichiers et la plupart des paramètres
  • Installation propre : conserver mes fichiers uniquement

Type d'installation du DSM : installation propre

Je choisis le mode par défaut qui installe le tout dernier DSM pour les nouvelles propriétés et les résolutions de sécurité.

Installation du dernier DSM automatiquement

Et c’est tout, plus qu’à attendre une dizaine de minutes :

Installation du DiskStation Manager de Synology 43%

Au redémarrage, le DSM nous invite maintenant à choisir :

  • Nom serveur : personnaliser ici le nom de votre NAS
  • Nom d’utilisateur : attention à mettre un autre nom que admin pour une question de sécurité (il est plus difficile de deviner le couple nom utilisateur et son mode passe)
  • Mot de passe : chiffres et lettres obligatoires, il faut que la force du mot de passe choisie soit Forte
  • Je coche la case Partager l’emplacement réseau : cela permet de retrouver votre NAS avec l’adresse http://find.synology.com

Création de compte administrateur dans le DSM

Concernant les mises à jours et la maintenance de DSM, voici ce que je vous recommande :

  • le mode Installer automatiquement la dernière version du DSM avec une planification le lundi et vendredi : ainsi, l’installation se réalise automatiquement, et les failles sont corrigées sans les rater
  • je coche la case Exécuter les tests S.M.A.R.T (auparavant il fallait le faire manuellement comme vous pouvez le voir dans mon tutoriel à ce sujet) ce qui va permettre de détecter les erreurs sur les disques et éviter la perte de données
  • je coche Activer l’avertissement relatif aux secteurs défectueux et je laisse la valeur par défaut à 50, je serai ainsi prévenu d’une défaillance lente de mon disque dur et éviter la corruption de mes données

Mise à jour et maintenance de DSM

QuickConnect est une solution proposée par Synology pour avoir un accès à son NAS facilement depuis l’extérieur. Il relie ainsi votre adresse IP publique de votre Box Internet avec le nom que vous allez choisir pour votre NAS.
Le compte Synology est un espace qui va rassemblait votre NAS et même, tous les NAS, si vous en possédez plusieurs. Vous voyez ainsi si le NAS a bien envoyé son adresse IP, si le NAS a donc bien Internet, le numéro de série est également affiché, etc.

Configurer QuikConnect pour le DSM

Une fois cette opération terminée, un résumé apparait et QuickConnect vous fournit une adresse en http://quickconnect.to/nom-de-votre-nas !

Installation terminée QuikConnect

Passage du DSM de HTTP en HTTPS

Pour chiffrer toutes vos opérations à distance, surtout si vous utilisez les différents services de votre NAS par Internet, il faut absolument passer en HTTPS. Le certificat est généré et autosigné par le NAS.

Pour activer le chiffrement, il faut cocher la case Rediriger automatiquement les connexions HTTP vers le HTTPS puis cliquer sur Appliquer.

Panneau de configuration pour activer l'HTTPS

Ensuite, avec un navigateur Internet, on peut accéder au NAS avec HTTPS devant. Au 1er accès, le navigateur affiche une erreur car le certificat est autosigné.
Comme il s’agit du vôtre, vous pouvez l’accepter et l’ajouter (en cliquant sur Avancé puis Ajouter une exception), la connexion sera chiffré grâce à ce certificat.

Connexion du navigateur https avec un certificat autosignéEt voila, ce guide touche à sa fin, vous pouvez vous reconnecter en HTTPS et profiter de votre NAS tout juste installé !

Formulaire de connexion en HTTPS du DSM de Synology

Si vous cherchez un NAS, je vous renvoie vers le comparatif  des NAS que j’ai réalisé précédemment.

0 Partages

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire